Le MiDiFABs (2005) Vol 4, pages 43-53

Techniques de formulation des parfums visant à améliorer l'efficacité de leur dépôt sur les textiles et leur rémanence

Lorraine Claudel
E.I.3 Option MiDiFAB, Sujet bibliographique proposé par Guy Broze
Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Rennes, Av. Général Leclerc, 35700 Rennes

Résumé : Améliorer le dépôt des parfums sur les surfaces comme les textiles est aujourd'hui un challenge important pour des raisons toxicologiques, environnementales, mais aussi esthétiques. Du fait de leur volatilité, la seule interaction des parfums en tant que molécules libres sur les surfaces se révèle être insuffisante pour leur permettre une évaporation lente et continue. Les parfums sont donc encapsulés dans des particules capables d'interagir fortement avec les fibres textiles. Les matériaux d'encapsulation sont de natures variées : huiles silicones, microcapsules aminoplastes, cyclodextrines, oligosaccharides... Les capsules devront toutefois être stables en formulation, protéger les molécules de parfums des processus de dégradation, se fixer sur les fibres textiles par des liaisons covalentes fortes, et être suffisamment rigides et stables thermiquement pour résister aux étapes de dilution, séchage, ou encore repassage. Elles peuvent donc être modifiées chimiquement, enrobées ou greffées par d'autres polymères. La perméabilité de leur membrane joue également un rôle important pour permettre une diffusion suffisamment lente et régulière des molécules.

Mots clés : coarcervation, cyclodextrine, encapsulation, microcapsule, parfum, polymère, potentiel zêta (zétametrie), silicone (huile de), surface, textile

back to Journal Homepage



MiDiFAB © 2005 - Tous droits réservés
Pour toute information, contactez : midifab@free.fr
Dernière modification le 17.12.2005