Le MiDiFABs (2005) Vol 4, pages 77-87

Magainines : pionniers pour de nouveaux agents anti-infectieux

Olivier Tasseau
E.I.3 Option MiDiFAB, Sujet bibliographique proposé par Tanja Pott
Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Rennes, Av. Général Leclerc, 35700 Rennes

Résumé : Les magainines, de l'hébreu "magain" (bouclier), est le nom donné par Zasloff en 1987 à une famille de toxines peptidiques immunogènes, isolées d'un fragment de peau de grenouille africaine Xenopus laevis. Ces peptides de 21 à 27 résidus forment des hélices amphiphiles cationiques pour cibler les membranes d'un large spectre de bactéries. Cette activité à la fois bactéricide, fongicide et antivirale fait de ces peptides de véritables clés de l'immunité naturelle pour une grande variété d'espèces. De plus, leur mode d'action original basé sur la formation de pores dans les membranes, constitue un modèle pour une nouvelle classe de peptides antimicrobiens. Capables de tuer les bactéries résistantes aux antibiotiques traditionnels, les magainines ont été les premiers candidats pour la conception de nouveaux antibiotiques à large bande ces vingt dernières années. De par leurs propriétés antibactériennes, les magainines sont à l'origine de différents développements et applications dans le domaine thérapeutique (la conception d'agents antitumoraux, de contraceptifs et d'anti-infectieux en application locale) mais aussi en agriculture pour augmenter la résistance des plantes aux maladies.

Mots clés : biotechnologie, diffraction de rayonnement, fluorescence, lipide, peptide, pharmaceutique, RMN, vésicule

back to Journal Homepage



MiDiFAB © 2005 - Tous droits réservés
Pour toute information, contactez : midifab@free.fr
Dernière modification le 17.12.2005